L'école de mes enfants est-elle sûre ?

Avec le variant Omicron, désormais dominant en Suisse, de nouvelles règles s'appliquent. Il est si contagieux que l'enseignement en classe n'est sûr que si de nombreuses mesures sont respectées. Sûr signifie : un faible risque pour les élèves et les enseignants de s'infecter à l'école.

Pourquoi est-ce important ? Le SRAS-CoV-2 n'est pas « simplement un rhume ». Les points d'attache du virus sont les récepteurs ACE2, qui se trouvent principalement dans les vaisseaux et différents organes. Une infection peut provoquer des dommages à long terme, notamment dans le cerveau, le pancréas (-> diabète) et les petits vaisseaux sanguins.

Grâce à notre checklist, tout le monde peut vérifier si son école/l'école de ses enfants est suffisamment sûre pour les cours en présentiel. Si ce n'est pas le cas, demandez à la direction de l'école de passer à l'enseignement à distance. Enseignement à distance = école sûre. Mieux vaut l'enseignement à distance que l'infection des enfants. Mieux vaut l'enseignement à distance que des écoles fermées.

Checklist

Avant que les cours ne commencent à la fin des vacances, une semaine de test doit être mise en place = 1 semaine d'enseignement à distance avec 2x tests salivaires obligatoires en pool pendant cette semaine. Le lundi, toute l'école (tous les élèves et les enseignants) est testée avec du salivaire. Les tests sont effectués par classe, idéalement dans la cour de récréation sous une tente de test (avec des parois latérales ouvertes). Pas de tests dans les salles de classe ! Si un pool est positif, toutes les personnes de ce pool sont retestées le lendemain avec un test PCR individuel. En attendant le résultat, toute la classe reste en quarantaine. La procédure est répétée le jeudi. Les personnes qui ne participent pas à un test doivent être mises en quarantaine pendant 10 jours et présenter ensuite un test PCR négatif, actualisé le jour même.

L'accumulation d'aérosols dans les salles de classe est très rapide même si une seule personne infectieuse se trouve dans la salle, une charge virale sous forme d'aérosol est présente après quelques minutes, ce qui entraîne des infections chez les autres personnes présentes. Il est donc impératif de disposer d'un purificateur d'air doté d'une capacité de purification suffisante et d'un filtre HEPA. Dans une école, toutes les pièces (salles de classe, gymnase, toilettes et couloirs) doivent être équipées d'épurateurs d'air afin de réduire suffisamment le risque d'infection. Plus d'informations sur les aérosols

Sans masques dotés d'une capacité de filtration suffisamment élevée - même pour les petits aérosols - il est pratiquement impossible d'éviter une infection en présence d'une personne infectieuse. Il faut donc une obligation de porter des masques FFP2. L'obligation de porter un masque s'applique à tous et à tout moment. Seule exception : le repas individuel de midi à l'extérieur.

Seuls des tests de pool réguliers et obligatoires ainsi qu'un TTIQ (Test, traçage, isolement, quarantaine) conséquent permettent d'interrompre les chaînes d'infection. Les tests de pool sont effectués dans une tente de test (parois latérales ouvertes) dans la cour de récréation. Dépistage dans les 24 heures. En cas de test positif dans un pool, test PCR individuel de suivi le jour même, quarantaine pour toute la classe + enseignants pendant 10 jours.

Les cantines, les repas de midi, etc. sont des activités à haut risque (car sans masque + mélange de classes / enfants). Il faut y renoncer. Manger un pique-nique personnel uniquement à l'extérieur.

Le chant est l'une des principales activités à risque, car il produit de grandes quantités d'aérosols. Il faut malheureusement renoncer à chanter, que ce soit en classe, dans une chorale, etc. Il en va de même pour l'enseignement de la musique avec des instruments à vent.

Pour l'instant, il faut renoncer aux activités qui mélangent les classes (par ex. chœur complet, journée sportive, groupe de théâtre, etc.

Toutes les activités avec hébergement externe, comme les camps de sport, de musique ou de classe, doivent malheureusement être annulées.

Si un cas confirmé par PCR survient dans une classe, toute la classe ainsi que les enseignants qui ont enseigné dans cette classe au cours des 4 derniers jours doivent être placés en quarantaine pendant au moins 7 jours. La personne infectée doit suivre un isolement strict pendant 10 jours.

Les cours de sport sont en principe possibles si l'on porte un masque FFP2. Il est vrai que c'est un peu plus fatigant, mais cela ne pose aucun problème pour la santé. Cela n'est pas possible pour la piscine - il faut donc actuellement renoncer aux cours de natation.